Témoignages de la clientèle de SoumissionMaladieGrave.ca

A l’âge de 41 ans, mon conjoint a eu un cancer des ganglions. J’ai donc laissé mon travail pour m’occuper de lui à temps plein pour pouvoir l’amener tous les jours au centre hospitalier pour sa chimiothérapie et ses radios. J’ai pris soin de lui. Je garantie à qui veut bien l’entendre que si vous n’avez pas une assurance maladie grave vous aurez de la difficulté financièrement… à moins que vous n’acceptiez de voir vos économies fondre à vue d’oeil…

Mme. Gauthier, septembre 2016, Île-Perrot


Ne vous fiez jamais à une conseillère qui vous dit que vous êtes couvert en cas de maladie grave ! La banque ne couvrait pas toutes les maladies graves mais seulement trois et, évidemment, ma maladie ne faisait pas partie de celles-là. Vous avez tout fait pour nous aider et merci à vous. Mon mari a maintenant une couverture complète avec vous. Merci encore!

G. Fiset, août 2016, Québec


Lorsqu’un cancer de la prostate a frappé mon associé, notre entreprise a été en mesure de garder la tête hors de l’eau grâce à l’assurance maladie grave. Je remercie personnellement Madame Corbeil au service à la clientèle.

P. Tremblay, août 2016, Boucherville


Merci spécial à Monsieur Desbois pour la rapidité avec laquelle il nous a remis notre chèque à la suite de ma demande de réclamation.

V. Bouchard, août 2016, Val d’Or


On m’avait dit qu’il il faut être en bonne santé (et mes descendants également) pour obtenir ce genre de protection. A vrai dire, je suis content d’avoir été accepté par la compagnie d’assurance car ça prouve que je suis en bonne santé actuellement. C’est au moins cela de motivant à payer ce contrat! J’espère cependant ne pas avoir à m’en servir.

Félix Antoine Dupré, juillet 2016, Greenfield Park


Avec la vie que nous menons aujourd’hui, avoir une police maladie grave est indispensable. Tout ce que l’on mange est bourré de sel, de sucre, de produits chimiques… l’eau est polluée et remplie de produits chimiques, l’air est souvent malsain, les cancers augmentent de façon épouvantable (une personne sur trois). Dire que j’ai plus de chance d’être atteint d’une maladie grave que de décéder subitement. Attention, je me suis fait avoir avec une banque qui m’a offert une assurance pour trois maladies seulement. Heureusement que j’ai magasiné, car j’ai désormais un vrai contrat qui me couvre pour au moins 27 maladies.

Ginette, avril 2016, Saint-Sauveur


J’ai assuré ma maison, mon bateau et mon salaire avec mon employeur, mon hypothèque, mon prêt auto et ma famille et moi pour une assurance vie. Mais quand j’y pense, mon employeur me couvre après 26 semaines d’attente pour mon salaire et je vais recevoir mon salaire pendant un maximum de deux ans. J’ai même vérifié avec la caisse pour mon hypothèque et il vont me payer ma maison pendant deux ans seulement car ils disent qu’après cette période de deux ans je devrais être en mesure de pouvoir travailler dans un autres domaine. Ils ajoutent que je devrais lire le Guide de l’adhérent, car la définition d’incapacité au travail change après ces deux années-là. J’ai donc pris une assurance cancer, incluant toutes les maladies graves également.

Steeve, avril 2016, Repentigny


Merci d’avoir pris le temps de m’expliquer la différence entre les divers stade de cancer puisque l’agent d’assurance ne m’avait jamais expliqué cela. J’ai vérifié auprès de Desjardins au siège social et vous aviez raison : ce n’est pas parce que j’ai un cancer que Desjardins va payer automatiquement. Il importe de vérifier ce point.

Stéphanie, mars 2016, Mont-Tremblant


Je suis disposé à témoigner et à prouver à qui veut bien l’entendre qu’être atteint d’un cancer est épouvantable tant sur le plan physique, psychologique que monétaire.

Vous devez absolument avoir le plein contrôle sur ces trois points. Vous pouvez obtenir de l’aide physiquement et psychologiquement. Quant au côté monétaire, vous êtes mieux d’avoir prévu le coup car vos économies y passeront assez vite merci, soyez assurés de cela. Si vous n’avez pas le contrôle sur ces trois points, il vous sera difficile de passer au travers adéquatement.

Michel, janvier 2016, Trois-Rivières


Deux de mes confrères de travail ont eu le cancer et l’un deux avait ce produit. Je comprends maintenant la différence entre avoir de l’argent en étant malade et s’appauvrir tout en étant malade…

Yvon, décembre 2015, Estrie Qc


C’est cher, mais ne pas avoir d’assurance du tout va coûter plus cher au bout de la ligne… that’s it!

Robert, octobre 2015, Montréal

N'hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au 1-855-977-2233
ou contactez-nous par courriel à contact@soumissionassurancemaladiegrave.ca.
pour nous faire part de vos questions.